Lettre du petit peuple de Cagnes à son altesse Louis, roi de la ville

Monsieur Nègre, votre Altesse,

Vous voudrez bien nous excuser par avance de vous importuner avec de vulgaires problèmes quotidiens : vous avez tant de chantiers à mener et de béton à couler que vous ne pouvez évidemment être partout !

Mais, sire, savez-vous qu’il y a souvent de très gros embouteillages dans la ville ? Non ? Hélas, si… Surtout n’y voyez pas la marque d’une « opposition politicienne », d’une révolte (voire d’une révolution) à venir (quoi que…). Interrogez vos administrés : ils vous le confirmeront.

Il est vrai qu’à force d’augmenter la population de Cagnes pour que vous puissiez être le roi d’une cité digne de votre grandeur la circulation et le stationnement sont devenus… un véritable enfer.

Et comme vous l’imaginez (ah, vous ne l’imaginez pas…) cela promet de s’empirer avec la voie unique sur la place de Gaulle, notamment quand les ambulances auront besoin de stationner du fait de la présence de plusieurs kinés.

Vous avez déclaré récemment : « une seule voie de circulation sur Maréchal-Juin, finalement, ça le fait. Je n’ai pas vu de centre-ville asphyxié. Alors là je me dis aussi, qu’une seule voie autour de la place de Gaulle ne devrait pas non plus poser de problème, non ? »

Que sa sérénité veuille par avance nous pardonner : nous ne partageons pas son avis. Pas du tout, même. Afin que vous n’y voyez pas pure malice de notre part, nous invitons les Cagnois à vous envoyer des témoignages du calvaire que la circulation est devenue dans leur ville.

Vos administrés, le petit peuple de Cagnes



2 réflexions sur “Lettre du petit peuple de Cagnes à son altesse Louis, roi de la ville

  1. Catherine Gilli Paya

    Sa Majesté a d’autres chats à fouetter, il doit être plongé dans Les dossiers de sa bonne vieille ville  « Bétonnage toujours plus », comment laisser son empreinte à Jamais sur Cagnes et le Cros. Même si « son » petit peuple gronde et prépare une révolution , le ROI du BÉTON aura frappé sa ville pour plusieurs décennies, et partout nos enfants et petits enfants aurons son souvenir sous les yeux….. ADIEU nos espaces verts et notre oxygène, Bonjour tristesse des immeubles «  tjrs plus haut,tjrs plus fort » …ou sont donc passées toutes nos jolies villas anciennes du centre ville qui avait de si beaux jardins et à cette époque de l’année rivalisaient avec la floraison des glycines et le réveil de la nature, des 🌹 fleurs et de la verdure …..
    Oups 😬 je m’égare et comme le chantait si bien Mr Charles Aznavour nous dirons «  je vous parle d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître » 😳😤🤔😱
    Vivement le 14 juillet, c’est un bonne date pour le peuple un peu Moins bien pour le Roi et ses Bouffons … 👎🏿

    J'aime

  2. Ping : Quand le petit peuple de Cagnes répond au Roi du Béton – La voix des Cagnois

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s